Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Pour un port sécurisé sur l'île du Levant

Pour un port sécurisé sur l'île du Levant

Danger ! le débarcadère de l'Ayguade de l'île du Levant n'est pas protégé. MOBILISONS NOUS pour un petit port bien abrité !

Grande Commission Nautique du 17 avril 2007 1/2

PROCÈS VERBAL n° 006 SHOM/GCN/NP

des travaux de la grande commission nautique tenue
le 17 avril 2007 à l'hôtel Héliotel sur l'île du Levant

La commission était composée de :

M. Pierre Olivier, capitaine de vaisseau, de l'inspection des forces maritimes, Président
M. François Le Corre, ingénieur en chef des études et techniques d'armement, du service hydrographique et océanographique de la marine, Membre permanent
Arnold Rondeau, administrateur des affaires maritimes de la direction départemental des affaires maritimes du Var, Membre de droit
Christophe Chevallier, Membre temporaire
Didier Scherpereel, Membre temporaire
Alain Pegliasco, Membre temporaire
Jean-Pierre Olivier, Membre temporaire
Maxime Bouzaglou, Membre temporaire

 Assistaient également à la réunion

M.Jean-Luc Aqua Service des ports, Conseil Général du Var
M. Gilles Arduin Directeur des ports du Conseil Général du Var
M. Patrick Bricout Services Maritime, Direction Départementale de l'Equipement du Var
M. Gilbert Guillaume Service des ports, Conseil Général du Var
M. Jean-Baptiste Milcamps Directeur adjoint du Parc National de Port-Cros
Mme Claudie Mulattieri Services des Phares et Balises, Direction Départementale de l'Equipement du Var
Mme Odile Navelier Service des ports, Conseil Général du Var
M. Ollive Président du Syndicat Héliopolis
M. Dominique Poey Membre temporaire suppléant de la GCN
M. Francis Roux Conseiller Général du canton de Hyères Est, Président du Conseil Portuaire de l'Ayguade du Levant
M. Jean-Louis Viale Président de l'Union des commerçants du Levant

 1-PRESENTATION GENERALE DE L'OPERATION.

Le port de l'Ayguade est situé sur la face Nord-Ouest de l'île du Levant à 15 km au large environ du Lavandou. C'est le seul port civil permettant la liaison avec le continent depuis les ports d'Hyères et du Lavandou.

Le port de l'Ayguade, géré directement par le Conseil Général depuis 2001 est un port à la fois de commerce (passagers et marchandises), de plaisance et de pêche (uniquement en période estivale).

Le port comprend les ouvrages suivants :

  • un appontement béton de 22 m de longueur environ et un quai de 20 m de longueur, qui sont en mauvais état,
  • une digue en enrochements de 50 m de longueur qui se prolonge par l'épave du Benzène, coulé en 1967 pour améliorer la protection du port contre le clapot levé par le Mistral.
    •  

Le fond du port est constitué par une plage en sables et graviers ; de part et d'autre de cette plage, le littoral est rocheux.

Douze bouées sur corps-morts avec une chaîne fixée sur les enrochements sont disposées à proximité et tout le long de la digue en enrochements. En période estivale, le port peut accueillir une vingtaine de bateaux de plaisance de petite taille.

Si la digue en enrochements et l'épave protègent jusqu'à ce jour le port pour les agitations levées par le Mistral, le port est, en revanche, totalement ouvert aux houles du secteur Sud. II en résulte que :

les débarquements/embarquements des passagers demeurent impossibles durant une quinzaine de jours par an et périlleux à maintes occasions. Cette période pourrait atteindre progressivement la cinquantaine de jours au fur et à mesure de la dégradation de l'épave. Les navettes sont susceptibles d'être déroutées sur le port militaire de Port Avis, ce qui ne peut être envisagé qu'à titre exceptionnel, aucun bâtiment de plaisance ne peut rester au mouillage dans le port durant la période hivernale.

Devant cet état de fait (ouvrages en mauvais état, épave qui menace ruine, plan d'eau très agité), le Conseil Général du Var demande que le port soit sécurisé, tant du point de vue des ouvrages que des conditions d'accès et de l'agitation résiduelle du bassin, et qu'il soit mis aux normes réglementaires, l'objectif majeur est d'assurer la continuité territoriale de l'île en garantissant bien entendu la sécurité maritime des personnes et des biens, dans le port de l'Ayguade et dans ses approches, lors des opérations de transport maritime conduites.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents